Mon parcours, des fois qu'il vous intéresserait:

Mes premiers émois musicaux ont été pianoté sur un minuscule synthétiseur Casio à l'âge de 7 ans. Pendant de longues heures je cherche à rejouer des mélodies que j'entends à la radio ou sur mes cassettes. 

Ensuite j'entame une formation en école de musique et mon choix va naturellement vers le piano, plus grand, plus de touches, plus de son, c'est cool.

A 14 ans, lasse de ne pouvoir ranger mon piano dans un étui et l'embarquer en vacances, je remets en question le choix de l'instrument. Durant l'été j'observe l'engouement que remporte la guitare le soir au coin du feu. Cet instrument opère un charme magique sur la gente féminine...tiens tiens, intéressant...à creuser...c'est décidé, j'abandonne le piano pour la guitare.

A 15 ans c'est l'illumination, la guitare peut aussi être branchée, amplifiée et faire encore plus de bruit: j'adhère tout de suite. Dans la foulée je découvre AC/DC, Jimi Hendrix, Metallica puis Sepultura, Pantera, Iron Maiden, Cradle, Emperor, Cannibal Corpse, Deicide...bref plus c'est bourrin plus je palpite. Jusqu'à 21 ans je battifole dans cet univers saturé de distorsion.

De 21 à aujourd'hui je découvre Bach, Ravel, Debussy et toute la clique, j'obtiens un prix en guitare classique, je fréquente le CEFEDEM de Nantes, je reforme un groupe, puis reviens à la guitare électrique. Je commence à travailler l'improvisation, l'arrangement, la composition, la MAO,  et j'enseigne et essaie de transmettre tout ce qui sur mon chemin m'émerveille.